Comprendre l’investissement dans les obligations

Nov - 07
2016

Comprendre l’investissement dans les obligations

En bourse, ce ne sont pas seulement les actions, les devises et les matières premières qu’on peut échanger. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il y a ce que l’on appelle les obligations. En termes plus simples, les obligations sont une partie de la dette ou d’un emprunt émis par l’Etat, une société ou une collectivité publique.

Définition et caractéristiques des obligations

Une fois que ces obligations ont été achetées par un investisseur, l’émetteur se doit de les lui rembourser avec un taux d’intérêt fixé à l’avance. Ainsi, une obligation classique doit avoir un prix nominal, un taux d’intérêt à verser annuellement appelé coupon ainsi qu’une date d’échéance à plus ou moins long terme appelée maturité. Les obligations sont cotées en bourses et peuvent être converties en action. Une fois l’échéance atteinte, le souscripteur touche le nominal émis par la société ou l’état. Ce remboursement peut être effectué en une seule fois ou périodique selon les conditions de départ. D’autre part, le remboursement peut se faire avec des actions. Certaines fois, le souscripteur préfère qu’aucun coupon ne soit versé, mais que tout soit réglé avec le nominal lors de l’échéance de l’obligation.

Pourquoi investir dans les obligations est intéressant ?

L’achat d’une obligation procure plusieurs avantages à son souscripteur. Si le paiement des coupons se fait régulièrement, cela assure un revenu stable pour l’investisseur. Surtout que le taux d’intérêt est fixé à l’avance. Les obligations sont un placement sûr, en particulier lorsqu’elles sont émises par l’Etat. On peut dire que c’est un investissement à plus ou moins long terme. Néanmoins, il ne faut pas négliger d’éventuels risques. Le premier étant le dépôt de bilan dans le cas où l’émetteur est une société privée, mais cela n’est pas aussi risqué que pour les actions. Un remboursement anticipé par l’émetteur peut réduire l’échéance de remboursement et diminuer ainsi le taux d’intérêt perçu par l’investisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *